• Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP
  • Maison RP.LP

Maison RP.LP

100m²

Marcq en Baroeul - France

2017

PRESENTATION

Réaménagement et extension d’une maison de ville à Marcq-en-Barœul.

CONCEPT

La maison d’origine proposait une succession d’espaces et d’extensions hétérogènes, typique des constructions 1930 de la région et résultant en une lecture compliquée et morcelée des espaces de vie en rez de chaussée. Le parti pris de ce projet est de proposer un espace libre en rez de chaussée, sur la trame étroite de la maison, et de marquer cette grande longueur par des séquences liées aux fonctions de la maison. Des ensembles architectoniques ponctuent ainsi cette grande pièce de vie. Ils intègrent un maximum de fonctionnalités et d’usages et limitent le complément de mobilier.

Le beau volume de la maison ancienne est conservé et largement ouvert dans son aménagement. L’extension de l’espace de vie est constituée d’un volume sous léger rampant orienté vers le jardin et l’ensoleillement. Une large verrière en toiture entre l’extension et la maison offre un apport très généreux en lumière naturelle au cœur de la maison.

La première séquence de la maison est marquée par une plateforme surélevée à usage de bureau. Celle-ci délimite un espace, directement contre la façade, destiné à recevoir un vestiaire et un rangement vélos à proximité de l’entrée. La position surélevée du bureau dégage ainsi une vue sur le parc situé en face de la maison et agit comme une filtre visuel assurant l’intimité du rez de chaussée par rapport à l’espace public de la rue.

Au cœur de la maison, un îlot de cuisine monolithique prolongé d’une table sépare les espaces de la cuisine et du séjour. Il oriente la circulation d’un espace à l’autre.

De l’entrée à la façade arrière s’étire un long agencement de placards accueillant l’ensemble des besoins en rangement de la famille et agissant comme trait d’union entre les différents espaces de la pièce de vie.

Le premier étage de la maison est également remanié. La chambre principale est agrémentée d’un dressing et d’une tête de lit participant à la fonctionnalité et à l’aspect du lieu. Une nouvelle salle de bains est aménagée en décalé de la façade, avec une fenêtre intérieure offrant un éclairage naturel en second jour. L’espace situé entre la façade et le volume de salle de bains est agencé en bibliothèque. Le bow-window se transforme un espace de lecture confortable et lumineux.

Le dernière étage est repensé plus simplement en une chambre d’enfant et une pièce libre d’aménagement et de fonction, offrant une évolution possible du second étage suivant le besoin futur de la famille.


Architecte : BEAR ARCHITECTURE
Photographe : Rémi Padowski